Le Tout est esprit, l'univers est mental


« Le Tout est esprit, l'univers est mental ». Cette citation du Kybalion contient le point principal à retenir dans cette article. Cela va nous permettre de rentrer dans le vif du sujet : « le mental ».

Qu'est-ce que le mental ? En Ennéagramme, il est un des 3 centres que l'on peut observer en l'être humain. Il régit la capacité à cartographier le monde ainsi que soi-même (il peut donc planifier, analyser, penser, comprendre etc...). On le situe symboliquement au niveau de la tête, à l'intérieur de laquelle se loge notre cerveau siège de son activité. Le mental est un outil non négligeable dans la vie de l'homme, mais il peut aussi devenir une prison. Sur le sentier spirituel, n'oublions pas que seul l'expérience est la clef de notre progression. J'aime rappeler les mots des anciens qui nous disaient : « La tête sème, le cœur récolte ». C'est avec cet état d'esprit que nous allons avancer...

Philosophe au livre ouvert de Salomon Koninck

Chaque choses à sa place :

Beaucoup d'auteurs et de conférenciers du milieu spirituel nous parlent du mental comme d'un problème. Ils l'associent d'ailleurs souvent à l'ego et nous expliquent qu'il faut le « faire taire » (comme si en avions le pouvoir total... douce illusion). Je ne suis pas pour cette approche. Je pense qu'il faut comprendre le rôle du mental afin que ce dernier puisse simplement se sentir à la place (et ainsi nous aider dans note quête).

Le mental est une étape possible, une porte d'entrée qui aura son rôle à jouer sur la voie. Bien sur, certaines traditions n'y passent pas et vont directement « droit au cœur ». Mais en occident et particulièrement en France, le mental à un rôle important et une place de premier choix (les 7 commandements de la Fama Fraternitatis expliquent très bien ce problème, je reviendrais la dessus sur un prochain article). Dans ma manière d'appréhender la voie, j'y intègre donc le mental. Notez bien que ce n'est qu'une manière de faire. Il en existe bien d'autre et toutes se valent. Aucune tradition n'est meilleure qu'une autre. Selon moi, elles sont juste adaptées à leur environnement culturel et social (sans oublier de replacer tout cela dans le contexte historique).

Les représentations :

La fonction de base du mental est de se « représenter » les choses. Ainsi, il va pouvoir dessiner une carte de ce qu'il observe. Si il regarde un arbre sans savoir que c'en est un, il se posera la question de « savoir » ce que c'est et cherchera une explication qui à terme pourra remplir sa carte.. De cette façon, il pourra expliquer ce qu'il voit et pourra aussi le communiquer à son prochain (sans cette mécanique, les êtres humains ne chercheraient pas forcement à se transmettre des choses et le langage serait probablement inexistant). Ce système de représentation va poser un seul problème, la « croyance ».

L'ego possède un besoin important d'identification et cherche à récupérer tout ce qu'il peut pour se fabriquer une image globale de ce qu'il pense être. A ce titre, toutes émotions, tout vécu et toutes idées est sujet à identification. Nous allons nous mettre à croire que nous sommes ce que nous pensons, que nous sommes ce que nous faisons, que nous sommes ce que nous ressentons etc... Nous allons nous mettre à « croire ». Ne vous jugez pas mes amis ! Tout cela est normal ! C'est la mécanique naturel de notre ego. Par contre, il nous est possible de recycler ce phénomène de croyances pour nourrir le cœur qui lui nous conduira directement au monde de l'expérience. Souvenez vous de ces paroles : « Il ne s'agit pas de voir pour croire, mais de croire pour voir ».

Il va donc falloir accepter que toutes nos représentations mentales sont irréalistes mais nourrissent notre tête de semences qu'elle pourra transmettre au cœur qui lui pourra les récolter (et les adapter au réel). Par définition, une représentation est non réelle car elle n'est qu'une interprétation partielle d'une chose observée à un instant déjà mort puisque passé (ou futur). Il est donc concrètement impossible pour le mental de vivre le présent comme le cœur le peut (ce n'est tout bonnement pas sa fonction). L'expérience se loge dans l'instant (nul part ailleurs, n'oublions pas qu'en l'unité, le temps n'est pas). Il est donc important de comprendre (mentalement justement) que seul notre cœur est fait pour capter ce qui « est » (la réalité).

Intérieur et extérieur :

Deux influences vont traverser le mental. La première est extérieure, c'est notre monde. Toutes interaction de toute nature avec ce dernier est une source d'informations pour notre tête. Ensuite, il y a le monde intérieur. Nos sensations internes, nos émotions, nos pensées et même nos rêves, tout cela est aussi source d'informations. Notre mental n'aura de cesse de passer son temps à jouer avec toutes ces informations (à en voir même naître parfois des embouteillages mentaux). Certains individus développent même une sorte de « toute puissance mentale » face à leur capacité à manier les informations (ce qui n'est pas bon signe d'un point de vue spirituel...).

Ce qu'il faut comprendre, si on marche sur la voie, c'est que nous sommes au service du divin (et non l'inverse). Cela veut dire que chaque parcelle de notre être, chaque cellule qui l'habite est au service de ce dernier. Notre mental n'échappe pas à la règle (notre ego non plus d'ailleurs). Si l'on accepte cela, les choses vont clairement changer de perspective... Un mental au service du monde extérieur est un mental qui cherchera à améliorer la vie sur terre en respectant la nature. Un mental au service du monde intérieur est un mental qui cherchera à aider l'homme à se connaître afin qu'il puisse devenir meilleur (plus en équilibre avec le réel, plus harmonieux et éveillé).

L'ésotérisme :

C'est en bonne partie pour cette raison que je pense que l'ésotérisme est un outil de représentation mental orienté vers la réalisation spirituelle de l'être. Grâce à cet outil, nous allons pouvoir fabriquer de « bons petits plats » que notre cœur se fera une joie de déguster afin d'ouvrir peu à peu une brèche vers des expériences mystiques. Attention à ne pas s'enfermer dans le plaisir intellectuel ! L'ésotérisme est un outil de réalisation, il est donc calibré pour vous permettre à terme de vivre des choses qui au fur et à mesure vont vous faire grandir spirituellement. Si l’ésotérisme se retrouve emprisonné par la passion du mental qui est de jouer interminablement avec les informations, l’outil sera inutile et tombera sous le contrôle de l'ego (donc ne sera pas au service de la nature).

Intégration de la connaissance :

Sur le chemin, seule la connaissance nous rapproche de Dieu (à la différence du savoir qui n'est qu'un outil au service de la voie). La connaissance est le fruit d'expériences directes et il ne peut en être autrement. Les expériences directes sont vécues de manière unique et conforme à la volonté de l’invisible. Chaque être les vivra selon cette loi. Je vais vous proposer un schéma qui tente humblement d'expliquer ce phénomène :

Le mental est l'étape un. Se nourrir de lecture spirituelle va donner un sens divin que notre mental va tenter de cerner. Même si cela lui est impossible, c'est humainement raisonnable car le but n'est pas que notre tête comprenne, mais simplement qu'elle insuffle une direction (par la réflexion philosophique). Petit à petit, chemin faisant, notre cœur va chercher à percevoir l'instant en gardant le sens divin que le mental aura préparé soigneusement. Les récoltes vont pouvoir commencer et la vision que nous avoir du monde et de nous même va changer. Nous allons nous sentir aspirer dans une perception qui nous dépasse (mais qui est bien réel). Si nous suivons ce cap, nous allons nous retrouver à vivre dans un monde qui va devenir de plus en plus magique car mystérieux. Cela va nous amener à vivre des expériences directes qui vont nous éclairer sur la dimension mystique de la nature.

Le mental a un rôle à jouer dans cette grande aventure. Il doit juste être à sa place pour œuvrer à son échelle (en fonction de ses limites et pas au-delà). N'oubliez jamais d’œuvrer humblement. Personne ici bas ne contrôle ces forces. Nous ne sommes que des serviteurs d'une chose qui nous dépasse tous et qui nous aime. Comme les Anciens le disaient : « hâte-toi lentement ». Une partie de l’œuvre est à votre portée, l'autre est du domaine de l'invisible. N'allez donc pas chercher ce que vous n'êtes pas en mesure de posséder. L'ego voudrait, mais il ne le peut pas... Et finalement, c'est très bien comme ça ! Comme disait l'ami Jésus : « Ainsi soit-il ».

G.Attewell

#univers #mental #esprit #ennéagramme #centre #kybalion #point #tête #analyse #monde #homme #anciens #illusion #pouvoir #fama #fraternitatis #commendements #coeur #cœur #ésotérisme #voie

© 2018 by La Voie Du Phœnix. Proudly created with Wix.com

  • Vkontakte sociale Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon