Les 7 commandements de la Fama Fraternitatis

Mis à jour : avr. 4

Les vieilles traditions ont souvent pour habitude de nous « proposer » des règles de comportements (et autres choses du genre). Il est vrai qu'on peut facilement se sentir restreint humainement et psychologiquement quand on les applique. Seulement, elles ont l'avantage de venir (si elles sont bien faites) chatouiller l'ego là où il ne désire pas l'être. Cela est un moyen de soulever des problématiques et d'apprendre, en se tenant à ces « règles », à épurer l'ego de comportements ne servant pas notre avancée spirituelle. Certes, il existe aujourd'hui des « méthodes douces » pour appréhender ce problème (C.N.V et j'en passe), mais j'ai toujours personnellement trouvé qu'en ce genre de « code », résidait une sagesse profonde et cachée que seul la persévérance pouvait révéler. Quand bien même les nouvelles approches thérapeutiques permettent d'apaiser l'ego, elles n'ouvrent cependant pas une porte vers l'invisible (seul le phénomène de « loterie divine » peut contredire ceci, mais j'aborderai ce point dans un autre article).


Ainsi, nous allons nous pencher sur les « 7 commandements » de la Fama Fraternitatis (pour ma part, suivant les traces de Jean Dubuis). A mon sens, il ne s'agit pas de prendre ces principes comme un dogme à appliquer sans conscience, mais au contraire, des préceptes expérimentables et observables consciemment.


Un peu d'histoire :


Au début du XVIIe siècle, en Allemagne, un ordre hermétique chrétien va faire parler de lui : « La Rose-Croix ». Les origines de l'ordre et de son fondateur Christian Rosenkreutz sont sujettes à controverse. Les « rosicruciens » apparaissent souvent dans la littérature ésotérique comme étant les successeurs des templiers. En 1614 et en 1615 (toujours en Allemagne), des manifestes Rose-Croix vont être publiés. La « Fama Fraternitatis » et la « Confessio Fraternitatis ». C'est dans ces écrits parus en période de tensions politiques et religieuses qu'on entendra parler pour la première fois de cette fraternité (un autre texte se voit aussi associé à la Rose-Croix : « Les Noces Chymiques de Christian Rosenkreutz », publié en 1616).


Christian Rosenkreutz

C'est à Cassel (1614 en Allemagne) que l'imprimerie de Wilhelm Wessel va sortir le premier document (à tendance satirique) anonyme mentionnant la Rose-Croix : « Réforme générale et universelle du monde entier » (Allgemeine and General Reformation, der gantzen weiten Welt). Il est aussi mentionné sur le titre : « Contenant la Fama Fraternitatis de l'illustre Ordre de la Rose-Croix » (Beneben der Fama Fraternitatis, Dess Löblichen Ordens des Rosenkreutzes). La Fama Fraternitatis raconte la vie du fondateur. Il bâtit un cloître (en Allemagne) appelé « maison du Saint-Esprit », afin de conserver ses connaissances orientales apprises pendant ses périples autour de la Méditerranée. La Rose-Croix démarra son histoire avec un tout petit groupe : « Ainsi commença la Fraternité de la Rose-Croix, avec quatre personnes seulement ». L'histoire relate que 120 ans après la mort du fondateur de l'ordre, les Frères de la troisième génération, refaisant en « bons architectes » la maçonnerie de leur « maison », redécouvrent son tombeau. L'inscription « Post 120 annos patebo » (après 120 ans, je m'ouvrirai) indique que cette découverte apparemment fortuite avait été prévue. Les frères décident alors de révéler au monde cette sagesse chrétienne.


Les 7 commandements :


Chacun, en fonction de son avancé sur le chemin, va trouver une résonance particulière avec ces commandements. Ils ne sont pas simple à comprendre, pas simple à intégrer (et c'est d'autant plus difficile à notre époque je pense). Certains points seront complexe à appréhender puisqu'ils impliquent de bien assainir son rapport à l'argent. L'argent est encore aujourd'hui majoritairement imprégné par une énergie involutive (tournée vers la matière) et est utilisé à des fins égotiquement diabolique (posséder, asservir, dominer etc...). Seul le travail spirituel de chacun pourra la nettoyer de cette « malédiction ».


Il est aussi important de dire que même si ces commandements sont exprimés dans une forme clairement dépassé, le fond porte encore en lui la force d'un message spirituellement retrouvé par des initiés de hauts rangs : « les Roses-Croix ». Il est entendu que je parle de l'ordre qui naquit en Allemagne au XVIIème siècle et non de l'école gnostique de la Rose-Croix d'or ou de l'AMORC. Sans critiquer l'existence de ces deux sociétés secrètes (qui ne le sont plus vraiment soit dit en passant), je pense en revanche qu'elles ont perdu l'essence de ce message. Le diable étant rentré quasiment partout, les sociétés secrètes n'ont pas échappé à sa visite...

  • 1 – Tu ne serviras pas Dieu et Mamon

  • 2 – Tu ne vendras pas le don de Dieu

  • 3 – Tu porteras le costume de ton pays

  • 4 – Si tu pratiques une religion, pratique celle de ton pays

  • 5 – Tu ne subventionneras ni hôpitaux, ni église

  • 6 – Tu ne démontreras pas la doctrine par des miracles

  • 7 – Tu n'auras ni maître, ni serviteur


6 commandements et non 7 ? Suite à une conversation avec Matthieu Frécon désireux de préciser un point sur cet article, je poste son commentaire ici afin que vous puissiez apprécier sa contribution: « cette version des commandements était celle de J. Dubuis, et ne correspond pas au texte de la Fama qui en contient 6, et sont un peu différents. Il faut être précis et rendre à la Fama ce qui lui appartient ». Je lui pose alors la question : « Tu penses quoi des diffusions rosicruciennes qui propose 7 commandements et non 6 ». Sa réponse : « Pour la Diffusion Rosicrucienne, je ne sais pas, ce que je sais c'est que tout ce qui est "RC" est vendeur et servi à toutes les sauces ». Voici donc la version (qui m'a été proposé par Matthieu) contenant les 6 commandements :


  • 1 – Faire vœux de faire profession de médecin à titre bénévole.

  • 2 – Ne pas se distinguer par le costume, mais porter le costume de son pays.

  • 3 – Chaque année, les membres doivent se retrouver dans la maison de l'Esprit Saint le jour C. S'il ne peuvent être là, ils doivent s'excuser par écrit.

  • 4 – Chaque frère doit chercher une personne digne pour lui succéder.

  • 5 – Les lettres RC seront leur sceau, marque, et caractère.

  • 6 – La fraternité doit rester secrète pendant un siècle.


Notons que la compréhension de ces principes (les 7 que j'ai évoqué en premier) dépendent de notre niveau de connaissance. Même si je n'aime pas échelonner l'éveil de la conscience (et encore moins en parler), je suis ici obligé de le mentionner pour une bonne compréhension de l'article. Bonne route à vous tous sur les sentiers de la connaissance et puissiez-vous trouver en ces commandements un appui solide pour forger votre esprit vers un horizon lumineux !


G.Attewell


#rose #croix #templier #rosenkreutz #christ #père #moine #chrétien #fama #fraternitatis #texte #allemagne #commandements #diable #diabolique #matière #argent #esprit #religion #conscience

© 2018 by La Voie Du Phœnix. Proudly created with Wix.com

  • Vkontakte sociale Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon