Et si la Magie existait vraiment ?


Est-il envisageable d'imaginer que ce que nous voyons dans les films fantastiques pourrait être possible ? Pouvons-nous nous dire que la Magie, tel qu'elle que nous la concevons aujourd'hui, pourrait nous permettre de réellement jeter des sors extraordinaires ? Pourrait-elle nous permettre d'avoir un impact sur la matière, quelque chose de concret, de visuel, de perceptible ? Quelque chose à caractère réaliste, et non juste invisible, et/ou relevant uniquement de la croyance en la chose ?

"Shadow Magic - Deep Magic School" par Fesbraa Dawsetf

Dans cet article, je vais vous faire part d'une réflexion personnelle. Une réflexion qui je pense pourrait bien faire « jaser » le milieu de la Magie (en bien comme en mal d'ailleurs). Cette réflexion consiste à émettre une hypothèse (soyons un tant soit peut critique), une hypothèse qui postulerait qu'il serait possible, en usant de la Magie, d'avoir un impact sur la matière, d'agir sur la nature.

Bien entendu, quand je pense et propose cela, j'articule la chose depuis une vision très personnelle de ce qu'est la « Magie » ; et, tout cela est pensé dans un cadre précis, cadre que je vais définir soigneusement tout au long de cet exercice écrit (pour comprendre quel est ma « conception » de la Magie, je vous invite à lire cet article : « La Magie, une brève introduction »).

Des forces invisible et non rationnelles :

Par essence, la Magie est pour moi une chose non rationnelle. Il est difficilement possible (voire même impossible) de concevoir scientifiquement la Magie. Je sais que nous baignons dans l'ère de la raison et du sens critique (à outrance je trouve), et que certains ésotéristes cherchent à user de la méthode scientifique pour tenter d'observer et expliquer ces phénomènes ; mais je pense, sans que cela soit une totale impasse, que cette direction ne pourra que soulever encore plus de mystères (ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi), mais n'apportera jamais de réponse « matérialiste » définitive sur ces choses là.

J'aborderais donc la chose depuis un point de vu purement ésotérique, donc irrationnel à la base. Ma position, soyons franc, n'est pas (et n'a jamais été) de prouver que l'ésotérisme existe et qu'il est possible de l'expliquer par la raison et la science. Dans cette affaire, la place de la raison, pour moi, reste celle d'un outil permettant de vivre les pieds sur terre, à l'intérieur d'un univers fait de mystères (la raison est donc ce qui permet, en bonne partie, de ne pas « perdre la boule »).

Ainsi, quand je parle de Magie, je parle d'une voie qui permet d'apprendre à entrer en communion avec les forces invisibles qui animent la Nature (et pour faire le lien avec mon parcours personnel, je parle notamment de « Magie naturelle » ; c'est-à-dire de celle qui a pour but de nous faire rentrer en lien, par et dans la matière, avec ces forces). Ces forces invisibles ont une existence métaphysique. D'une certaine manière, il est possible de dire qu'elles contribuent, de part leur nature, à animer le monde manifesté (notre monde matériel). Elles sont vivante, intelligente (etc) ; nous pouvons donc dire qu'elles ont des volontés, des motivations (etc).

Nous allons parler de ces forces là ! Et nous allons tenter de voir comment le « Magus » peut, grâce à la Magie, « sympathiser » avec ces forces et s'en servir (en respectant l'ordre naturel) tout en ayant un impact concret.

Wandering wizard par The Kupikimijumjum

L'homme intercesseur :

Dans la pratique de la Magie (tel que je la conçois), l'homme ne sert que d'intercesseur entre l'invisible et le visible. Il n'a pas de pouvoir au sens « égotique » du terme. Si l'on peut dire que des pouvoirs lui sont conféré lorsqu’il opère, il n'en possède pas en tant qu'individu incarné (tout lui est « prêté » par la Nature, selon la volonté de l'éternel).

Nous pouvons donc imaginer que dans l'acte magique, l'être humain est le médiateur, celui qui va dialoguer avec les forces invisibles afin de leur demander des « services ». N'oublions pas que, toujours selon ma vision de la Magie, on n'impose pas sa volonté à la Nature. On rentre en lien avec l'invisible pour déposer une demande. Celle-ci, en fonction de tas de facteurs pour la plupart inexprimables et inexplicables, sera exhaussée ou non (tout l'art d'être un « bon Mage » est justement d'avoir la finesse de sentir quand la Nature sera favorable ou non à l'exhaussement d'une demande. Mais cela ne passe pas par l'ego) !

Ainsi, je pense qu'il existe une chose tel que la Magie (mon vécu peut en témoigner), mais elle ne fonctionne pas nécessairement comme on le pense de manière commune (et, de plus, ajoutons qu'il existe beaucoup d'écoles différentes). Et si il existe donc bel et bien une Magie, cette dernière existe aussi selon des « conditions » faisant que celle-ci sera fonctionnelle ou non.

Ce qui va m'intéresser ici est la qualité de l'intercesseur (donc de l'être). Car si il existe des conditions permettant l'exhaussement de l'acte magique, être humainement le plus pur possible en est une ! Celui qui désir opérer magiquement doit, si il veut que cela marche en accord le plus parfait avec la Nature, être purifié de son « épaisseur égotique ». Il doit retrouver un ego adapté, et au service de l’éternité. En terme général, plus l'ego est transparent, plus l'acte magique opère avec justesse (et nous sommes bien d'accord pour dire que lorsque nous agissons en ce sens, nous sommes sur un sentier de remonté qui nous motive à agir pour l’équilibre de la Nature).

Des considérations magico-neuropsychologique :

Qu'est-ce qui fera en sorte qu'un être humain sera un bon Mage, un bon intercesseur entre la matière visible, et les forces qui se cachent derrière cela ? Et bien selon moi, c'est avant toute chose la « configuration mentale » (le « mindset ». Voici officiellement le premier anglicisme du blog ! Champagne !).

D'un point de vu « cognitiviste », nous pouvons affirmer sans trop se tromper que la vie d'un être humain, qu'elle soit intérieure ou extérieure, conditionne sa vision des choses. Ainsi, le cerveau va se construire en fonction de tout ce vécu. Nous pouvons alors dire que cela va faire apparaître une « architecture cognitive » qui définira comment l'être humain (de part sa vision des choses conditionnée par cette « architecture cognitive ») agit, se comporte, etc (je fais ici un très bref résumé de ma pensée afin de ne pas remplir ce papier de trop de détails, mais vous vous doutez bien que cela est bien plus dense que ce qui a été présenté ici).

Le propos est donc de dire que les croyances définissent la vision que l'on a des choses (et tout le monde a des croyances, même ceux qui prétendent ne « croire en rien ». Pour éclairer mon propos sur les croyances, je vous invite à lire l'article : « Voir pour croire ? Ou croire pour voir ? »). A partir du moment on l'on accepte cela, on accepte donc notre vision des choses, et si notre vision des choses est aussi « ésotérique, spirituelle, magique », etc ; alors notre cerveau, comme un radar, sera équipé pour détecter cela partout dans la Nature. Nous aurons donc une appétence à voir ce qui relève du magique (etc).

Lightning bolt par 0oki

Enfin, si en plus de cela, nous nous nettoyons intérieurement afin de devenir le plus pur possible (de désépaissir cet ego qui empêche le contact avec l'origine), nous allons découvrir réellement ce qu'est une « vision du monde magique » (j'espère que vous comprenez le sens de mes propos, ce n'est pas si simple a expliquer). En sommes, une configuration mentale incluant le magique, le spirituel (etc), plus un travail intérieure permettant la purification de l'ego, donne pour résultat une ouverture massive du champs de conscience et donc augmente considérablement les chances de voir concrètement la Magie œuvrer dans notre vie.

C'est l'occasion de terminer ce point en disant ceci. Je pense sincèrement que nous vivons dans une époque ou l'ego de l'humanité (étant schématiquement la somme de tout les egos individuels) est d'une épaisseur sans précédent, et qu'a ce titre, il est bien normal que l'ésotérisme soit difficilement concevable, envisageable comme chose concrète (etc). Celui-là demande une certaine légèreté et souplesse intérieure pour être opératif ; ainsi, dans un monde avec des egos aussi épais et « gonflés à bloc », il est pratiquement impossible d'user de l'ésotérisme convenablement (et donc la Magie ne peut pas opérer comme elle le devrait et le pourrait).

Et si ça marchait ? Ce serait comment ?

Maintenant, imaginons un monde ou les êtres humains sont bien intérieurement, ou ils sont « lavé de leur péchés ». Un monde ou malgré les intempéries du vivant, les hommes restent purs, adaptés, etc. Un monde non pas idyllique, mais équilibré et plus évolué spirituellement que le notre (parlons-nous alors des civilisations antédiluviennes ? Allez savoir...).

Dans ce monde, nous avons donc des êtres humains (ou non d’ailleurs, on s'en fiche) capable de voir le monde avec « Magie », mais aussi avec « Science » (à qui je met un « S » majuscule pour l’occasion afin de signifier que la science, si elle est pratiquée par des esprits spirituellement évolués, peut faire des miracles). Ceux-là ont donc une connaissance très fine des lois physiques de notre univers, mais aussi des lois ésotériques qui le sous-tendent. Dans un monde peuplé d'individu de cette nature, il est possible d'envisager des choses extraordinaires ! Faisons donc cela !

Dans cette vidéo intitulée : « La Cymatique, ou comment le son créé la forme », nous voyons comment les sons émis influencent le comportement d'une matière. Cette idée ne date pas d'aujourd'hui puisque les balbutiements de la Cymatique date du XVIIIe siècle avec Ernst Chladni (physicien allemand). Je ne rentrerais pas dans les détails de la Cymatique (je vous laisse chercher par vous-même pour les plus curieux d'entre vous), je ne souhaite que introduire mon propos en usant de cela.

Imagions maintenant, que nos êtres évolués connaissement parfaitement l'usage des ondes sonores (pour ne prendre que cet exemple). Seraient-ils capable, en chantant en groupe, tous à l'unisson avec force et détermination, à la « bonne fréquence », d'avoir une influence sur la matière ? Est-ce qu'en confectionnant des systèmes de résonances, et en injectant du son à l'intérieur, il serait possible d’obtenir des effets magiques (certains disent que c'est ce que produit l'arche d'alliance, mais je n'irais pas plus loin là dessus...) ? Pouvons-nous, par la seule force de nos voix, modifier le comportement de la matière ? Je pense que oui (mais pour répondre au plus critique d'entre vous, je n'en ai pas la preuve irréfutable).

Au milieu de tout ça, le rituel magique n'est en fait qu'un moyen de « concentrer les esprits » sur un objectif précis, et, via une vision irrationnelle mais cognitivement viable, s'attirer les faveurs des forces invisibles pour permettre la modification du comportement de la matière (quand je dis « modifier », j’entends que si il y a modification du comportement de la Nature, c'est que la Nature elle-même « l’autorise » ; ainsi, l'homme ne fait que demander, mais encore une fois, il n'a pas de pouvoir au sens qu'il ne domine pas la Nature en lui imposant sa volonté).

En conclusion, je dirais que nous avons tous à y gagner à nous offrir les moyens de voir le monde d'une manière magique. Cela d'une part embellit le quotidien matérialiste (qui soi dit en passant est actuellement bien terne), et d'une autre permet de percevoir le monde complètement différemment.

Je pense que nos ancêtres de l'antiquité, jusqu'à la fin de moyen-âge, avaient cet « état d’esprit ». Ils étaient capable de voir le monde avec une architecture cognitive majoritairement basée sur le magique (et nous ne pouvons pas aujourd'hui imaginer les impacts de cette vision des choses sur la société des hommes car nous l'avons perdu). Dans des réalités ou le magique est fort et bien présent, Il eût pu se passer des événements qu'ils nous est tout bonnement impossible de concevoir avec notre mental actuel.

La Magie existe, et plus nous retrouverons la capacité à user de notre cerveau en l'orientant vers elle, plus nous verrons l'impact concret de celle-ci sur la nature. Et si nous l'allions à la Science, les résultats risquent d'être plus que surprenant !

G.Attewell

#magienaturelle #magie #mage #magus #ésotérisme #mystère #invisible #forces #invocation #harmonie #spirituel #spirituelle #ésotérique #transformation

Posts Récents
Archives
Rechercher par tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018 by La Voie Du Phœnix. Proudly created with Wix.com

  • Vkontakte sociale Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon