Un besoin d'équilibre


« Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c'est la dernière heure » (1er épîtres de Jean, chapitre 2, verset 18).

Satan murmurant à l'oreille de l'antéchrist (le faux prophète)

Notre monde humain touche à sa fin, c'est une fin de cycle que nous traversons, une fin de cycle vers une nouvelle ère, donc un équilibre nouveau. Certains ne pensent pas cela, ils ne voient pas cela ; ils attendent des faits car les faits actuels ne sont pas suffisant, ou en tout les cas, pas assez probant (et donc pour cette catégorie de gens, bien libre de penser ce qu'ils pensent, ce que je vais écrire ne fait pas sens du tout). En ce qui me concerne, je vois un monde qui se termine, mais je vois aussi le début d'un autre (car dans la Nature nous le savons, Anaxagore nous le disait : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau »).

Pourquoi cette fin ? Pourquoi le monde actuel des hommes devrait-il se terminer ? Et bien parce que tout dans la Nature possède un commencement et une fin. Tout apparaît un jour, pour disparaître un autre jour. Le Kybalion le dit (en parlant du principe de rythme): « Cette loi se manifeste dans la création et la destruction des mondes, dans le progrès et la décadence des nations ». Cela est inhérent au fonctionnement de tout ce qui vit dans l'univers. N'oublions pas que la Nature est chronologique, et qu'en cela, la vie implique la mort, ce cycle ne s'arrête pas. Si une société humaine se dresse et prend vit, elle est donc vouée, elle aussi, à voir sa mort tôt ou tard venir l'emporter. Notre monde subit actuellement sa fin de cycle, sa mort est certaine, car les sociétés humaines sont en « dissolution ».

Sous l'influence de l'astre « Pluton » qui en ce moment encore transite dans le signe du Capricorne, se produit une lente dissolution des structures qui régissent notre monde. Pluton est cette force qui va apporter la fin pour le renouveau, et pour ce faire, la mort doit opérer, elle doit prendre son tribu. Il faut entendre par là que tout ce qui n'a plus d'utilité pour la Nature, conformément à son désir de transformation, va disparaître ; et nous parlons là plus précisément de tout ce qui structure le monde, et qui ne sert pas la volonté de l'univers.

Pluton, relatif au mythe d'Hadès, fait jaillir des mondes souterrains tout ce qui était caché, dissimulé. D'une part nous découvrons des projets formidables, et bienvenus pour aider bâtir ce monde nouveau ; mais d'autre part, nous découvrons aussi toutes les horreurs qui nous étaient masquées (par nos castes gouvernantes en l’occurrence). C'est donc une période éprouvante pour toute l'humanité. C'est une période émotionnellement difficile, voire même extrêmement violente (surtout pour ceux qui pensaient vivre dans un monde doux, paisible, et harmonieux).

Pluton nous oblige à transformer ce monde, ce n'est pas un choix. Il en revient à nous de savoir être à l'écoute, de se transformer soi-même pour s'adapter à la volonté de la Nature. On doit changer, c'est impératif (et si on ne le désire pas, ce qui relève de notre libre arbitre, il faudra être capable d'en payer le prix).

Saint Jean, l'aigle du tétramorphe

Vient alors un autre aspect dont les anciens nous avaient avertis à leur manière, c'est l'antéchirst. En effet, dans les vieux textes bibliques (l'évangile de Matthieu, et les épîtres de Jean), on nous parle de la venu d'un anthécrist. Qu'est-ce que ceci ? Est-ce un homme ? Des hommes ? Est-ce une bête immonde ? Cthulhu se réveillerait-il alors de son long sommeil ?

« Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens » (évangile de Matthieu, chapitre 24, verset 5). L’antéchrist est le principe d'inversion, le principe allant contre la Nature, contre sa volonté (le désordre). C'est donc une force involutive qui, bien entendu, s'incarne dans des êtres, des choses, des formes, etc. Aujourd'hui, selon ce que je pense, nous sommes à la fin du règne de cette force involutive. Mais celle-ci s'étant installée confortablement au pouvoir, et contrôlant actuellement notre monde, nous pouvons dire sans trop se tromper que l'antéchrist est aux commandes du monde humain !

La force antéchristique trompe, séduit, détourne l'être de la Nature (et de sa nature, donc de lui-même). Cette force procure jouissance, prestance, elle élève l'ego, et endors l'être afin que jamais il ne se retrouve. L'antéchrist fait tout pour nous éloigner de l'équilibre et de l'harmonie, c'est son rôle pourrions nous dire, et ce rôle conduit au désordre. La force involutive aura permit la réalisation de choses dont nous ne pouvons pas nier l’efficacité. L'homme, dans sa grand aventure qu'est celle de l'incarnation, a eu besoin d'involuer (pour des tas de raisons bien trop longues à expliquer dans cet article). Mais nous sommes aujourd'hui sur le chemin du retour, de la remonté ; c'est-à-dire de l'évolution.

Ce qui doit être compris dans cet article, c'est qu'il ne s'agit pas de faire contrebalancer à l'extrême inverse la balance de l'univers. Tout doit trouver son point d'équilibre. Ainsi, un excès d'involution (ce qui est le cas de l'humanité actuellement) induit indubitablement un déséquilibre. Mais cela serait idem si un excès d'évolution prenait place. N'oublions pas que : « Le Principe de polarité explique que, dans toute chose, il y a deux pôles, deux aspects opposés, et que les « contraires » ne sont en réalité que les deux extrêmes du même objet entre lesquels sont intercalés des degrés différents » (Le Kybalion).

L'homme doit trouver l'équilibre, la voie du milieu en toute chose. Ainsi, dans cette époque que nous traversons, nous devons certes combattre le désordre, l'antéchrist, mais nous ne devons pas devenir l'extrême inverse. Nous devons puiser dans les forces de l'évolution (ou forces angéliques) les ressources suffisantes nous permettant d'inverser la tendance diabolique qui gangrène notre monde (nous devons donc user à bonne mesure des forces évolutives, et ne pas en abuser). Tout doit retrouver son équilibre, tout le temps, et il est temps pour l'humanité de retrouver le sien.

G.Attewell

Liens des images:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ant%C3%A9christ

https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:Aguila_de_S.Juan_Iglesia_de_San_Manuel_y_San_Benito_(Madrid)_04.jpg

#kybalion #Antéchrist #bible #évolution #involution #équilibre #ésotérisme #GuillaumeAttewell

Posts Récents
Archives
Rechercher par tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018 by La Voie Du Phœnix. Proudly created with Wix.com

  • Vkontakte sociale Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon