Le Bien, le Mal

Voici un article que je peine à écrire pour plusieurs raisons. La première est que ce sujet rencontre très vite les limites du langage, et de la capacité de l'humain à expliquer la Nature. La seconde est l'accablement auquel je dois faire face, en devant me rendre compte que je suis obligé d'expliquer ces choses que nous devrions tous connaître. Il est impensable pour moi de me dire que les humains ont abandonné ces notions élémentaires de la vie dans la Nature. Et pourtant... Ils l'ont fait... Alors parlons en.

Au-delà d'une simple morale :

Les notions morales sont une chose, et elles sont importantes pour vivre sainement si elles respectent l'ordre naturel. Mais quand nous parlons du Bien et du Mal, nous devons faire face à des choses qui dépassent l'entendement humain. Si les modernes ont réduit ces notions à des concepts vieux et idiots, la réalité phénoménologique, elle, est tout autre. Car oui ! Les idéologues discourent sur la Nature, mais la Nature se fiche pas mal des idées des humains en plein délire idéologique.


Il faut se rendre à l'évidence que, pour comprendre en profondeur le Bien et le Mal, il ne faut ni les réduire à la morale humaine, ni les détacher de celle-ci. On ne peut pas jouer non plus d'un relativisme idéologique, pour faire rentrer le Bien et le Mal dans des cases qui nous arrangent. Si on est un vrai cherchant, on va alors observer le Bien et le Mal pour ce qu'ils sont et ce qu'ils font ; ceci indépendamment de nos visions personnelles (souvent égotiques) des choses (ce qui implique donc de suivre une voie ésotérique pour ce faire).

Des forces naturelles :

Le Bien et le Mal sont des forces naturelles qui font un travail bien spécifique dans l'Univers (la Nature). Le Bien est préposé à la pulsion de vie, et le Mal à la pulsion de mort. Et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'Univers à besoin des deux pour bien fonctionner. Ces deux forces, pour bien s'équilibrer, sont soumises à des lois : les lois divines-naturelles (qui découlent directement du Divin, et qui ordonne la Nature, pour maintenir son équilibre). Ainsi, dans un état normal et naturel, tout s'équilibre conformément à la volonté divine.

Seulement, l'humain possède le libre arbitre. Il peut alors choisir de fonctionner comme il l'entend. Il peut pencher plus du côté du Mal, ou plus du côté du Bien. L’utilisation du libre arbitre, chez l'humain, est déterminé par sa nature singulière, et son destin dans l'Univers. Cela veut dire que certaines natures seront plus enclins à chercher le Bien, et d'autres le Mal. Dans tous les cas, si le but ultime de l'être est de respecter le Divin, sa nature cherchera à s'équilibrer. Si il tend naturellement plus vers le Mal, le besoin d’équilibre l'amènera vers le Bien, et réciproquement, le tout dans un soucis d'homéostasie.

Le Mal à l’état pur, ça existe :


Seulement, tout le monde ne veut pas respecter Dieu et son ordre naturel. Ainsi, tout le monde ne veut pas instaurer un équilibre bon pour l'Univers. Certains veulent tout bonnement détruire la création, ou la dominer totalement à la place de Dieu, etc. C'est alors que l'on parle du Mal à l'état pur : Satan.

Satan est l'adversaire, celui qui s'oppose à Dieu et à l'ordre naturel. C'est le chef des anges déchus, c'est-à-dire des forces qui s'opposent à l'équilibre naturel et divin. Pour le Satan, le Bien et le Mal doivent conduire à des fins anti-cosmique. Il détourne donc ces notions pour les pervertir, afin qu'elles sortent de l'ordre divin. Tout ça est donc le Mal à l'état brut, pur, sans aucune perspective d'élévation spirituelle (au contraire, le but est d'involuer jusqu'à être enfermé en enfer).

Il faut donc se rendre compte que dans notre monde, il existe des gens inspirés par le Mal, désirant le Satan, œuvrant contre le cosmos et l'ordre divin, pour réaliser les projets du Diable. De plus, si certains sont influencés par cela, d'autres le sont structurellement. C'est-à-dire que leur nature est structurellement mauvaise, et ne peut être autrement. Il y a donc des agents du Mal, parfaitement insensible à la lumière divine, à l'évolution spirituelle, etc. Ces gens là, vous ne les changerez jamais...

Ces satanistes vont donc récupérer le Bien et le Mal pour les détourner de leur rôle premier. Ils vont les détourner pour corrompre l'équilibre. Ils vont faire en sorte que le plan divin et son ordre naturel se rompent (c'est le cas du monde actuel).

On voit donc que, si il existe des forces naturelles qui sont à la base des énergies cherchant à s'équilibrer sous la tutelle du Divin, il existe aussi le pendant négatif qui cherchera à faire l'inverse. La vrai question pour l'humain est de comprendre d'abord le Bien et le Mal en lui, pour réparer son propre équilibre rompu, et choisir aussi si son désir est de s'accomplir en Dieu, ou de se réaliser en Satan. On ne peut pas suivre deux chemins comme ceux-là. On doit choisir si on marche avec Dieu, ou si on roule pour le Diable. Il n'y a pas de demi-mesure face à ce choix.

G.Attewell


Liens des images :

- https://wall.alphacoders.com/by_sub_category.php?id=231475&name=Star+Wars%3A+Darth+Vader+Fonds+d%27%C3%A9cran&lang=French

- https://www.youtube.com/watch?v=iH-v-P-pkqQ

- https://www.manticgames.com/news/forces-of-the-abyss-reveal-4/

Posts Récents