Les trois grands domaines

Pour comprendre le problème de Dieu (la grande force créatrice) et l'univers (la création toute entière), trois grands domaines se sont distingués au cours de l'évolution de l’humanité. Tout ésotériste sérieux, en quête de vraie spiritualité, se doit de comprendre quels sont-ils, et à quoi ils servent. C'est ce que nous allons expliquer un peu dans cet article.

Johann Helfrich Jüngken - Chymia Experimentalis

Commençons par le commencement :


La Nature est bien faite, tout est à sa place, et elle nous permet de jouir d'elle à l'infini si nous nous donnons la peine de la comprendre, et de suivre son ordre (ce qu'actuellement nous ne faisons pas). Aussi, la Nature provient du pouvoir créateur de Dieu, cette force inqualifiable capable de tout. Sa demeure est le néant divin, la lumière originelle, le vide mystique ou l'abîme (insondable). Son domaine d'étude est la Mystique (l'art de la contemplation, ou de la méditation).


La Nature est en partie invisible (non-observable) et semi-observable. On parle plus généralement de l'invisible pour englober rapidement tout ce domaine. On emploie aussi le terme « astral » pour parler de cela. Aussi, dans le jargon de certains ésotéristes modernes, on entendra les termes : « psychique, psychisme », avec toutes leurs variations et théories autour de ces mots. Quoiqu'il en soit, nous parlons de cette zone médiane qui se situe symboliquement entre l'abîme divin, et notre monde de matière. Son domaine d'étude est la Magie, et toute sa modernisation actuelle qui s'étend à des disciplines tel que la parapsychologie, la psychologie, etc.


Enfin vient le monde de la matière, notre royaume d'en-bas. Celui-là s'étudie grâce au domaine des Sciences (au sens Hermétique du terme). Par ce domaine, qui propose des arts tel que l'Alchimie, mais aussi des arts plus modernes comme la biologie, la physique quantique, l'astrophysique, etc.


Enfin, pour envelopper tout cela, il faut une Philosophie complète, holistique. Donc une Philosophie (tel que l'est l'Hermétisme) tenant compte de tout les aspects de la Nature et du divin. Je parle là d'une Philosophie qui considère que la matière, l'astral et l'abîme divin sont tous en lien, et important d'être étudié. Par cette Philosophie, l'étudiant peut structure sa pensé (et Dieu sait que c'est important) de façon équilibré et harmonieuse. Je ne parle donc pas de l'actuelle idéologie matérialiste mourante, et de ce dogme scientiste aberrant et esclavagiste pour l'être humain et la Nature.



La science d'en-bas :


Non, ce n'est pas un titre péjoratif. En-bas est le reflet d'en-haut, et donc une merveilleuse œuvre au sein de laquelle nous avons la chance d'être incarné pour vivre une aventure formidable. La matière n'est pas un monde vulgaire, exclusivement mauvais, d’où il faudrait s'échapper tout prix, etc. Nous pouvons en profiter dans l'équilibre, si nous nous donnons la peine de travailler dans ce sens (ce que, encore une fois, nous ne faisons pas aujourd'hui).


Pour étudier le royaume d'en-bas, l'humanité à mis au point des Arts et des Sciences spécifiques, qui, à l'intérieur même des choses de la matière, découvre de grands mystères pour le bien de l'équilibre de tous. Que ce soit sous forme de technologies modernes, ou simplement de vieux remèdes de nos ancêtres, les découvertes relevant de l’étude de la Nature depuis la matière sont multiples. Dans tout les cas, ces Arts et Sciences doivent tenir compte des dimensions microscopiques et macroscopiques, et travailler avec un esprit ouvert. Par exemple, la biologie qui étudie l’infiniment petit du corps humain, ou même des plantes (etc.), n'est pas décorrélée de l'astrophysique qui elle s’attelle à l'étude de l’infiniment grand.


Aussi, suivant cette logique là, l'Alchimiste qui travaille dans la matière, doit tenir compte que ces travaux de laboratoire ont aussi un parallèle biologique intérieur. Qu'est-ce que le corps humain si ce n'est un grand laboratoire à transformer tout ce qu'il ingère ? Le physicien qui étudie la mécanique quantique se doit raisonner de la même façon ! Même le chirurgien qui s'occupe essentiellement de problèmes mécaniques (de la même façon qu'un mécanicien le fait avec une voiture), doit savoir que ces actes ont un impact sur les autres domaines que nous allons détailler un peu plus.


Quand on touche à la matière, qui est le résultat d'un grand processus créateur de la force originelle divine, nous produisons aussi des effets sur les structures invisibles (psychiques, astrales, éthériques, etc). Par exemple, on sait que celui qui subit une lourde opération chirurgicale a souvent des impacts psychiques plus ou moins dense, mais pourtant bien présent (et que cela joue un rôle dans la guérison, le rétablissement du corps, etc). On se doit de savoir cela !


L'étude de l'astral :


Nous voilà maintenant dans le monde médian, l'entre-deux qui sert de « zone tampon » entre le haut (le vide mystique) et le bas (le monde de la matière). L'astral comporte plusieurs « couches » ou « niveaux de conscience » (comme on aime le dire souvent). Je ne vais pas rentrer dans ces détails là que vous pourrez trouver dans l'article intitulé : « Le monde Astral ». L'étude est vaste et complexe, de la même façon que l'est celle du royaume d'en-bas. Néanmoins, là aussi il faudra travailler ! Car si on marche sur un sentier spirituelle, on va rencontrer l'astral aussi !


L'Art et la Science la plus connu qui traite de ce monde est la Magie, qui, à l'inverse de l'Alchimie, préfère travailler plutôt dans l'esprit pour réveiller des effets dans la matière ; là ou l'Alchimie a tendance à faire l'inverse (ce ne sont pas là des règles absolu, mais des constats d'expériences personnelles que je partage). Ceci étant dit, l'un ne va pas sans l'autre selon moi. Même si la technologie moderne permet de pratiquer l'Alchimie avec un certain confort technique, je pense qu'il est bon de s'en libérer de temps à autres pour retrouver par la Magie ce que la technologie produit (comme par exemple la maîtrise des températures de l'Athanor, mais aussi la qualité des macérations, ou encore la distillation de l'alcool).



Pour étudier l'astral, on trouvera aussi les sciences humaines qui, malheureusement aujourd'hui, ont trop tendance à limiter leur champs d'investigation à l'astral de l'humain incarné, et à l'humanité incarné. Certaines écoles, comme celle de C.Jung, on pu découvrir des choses plus poussées mais reste cependant très vagues. Alors on parle d'inconscient pour qualifier l'astral qu'on ne saisit pas très bien. En réalité, l’inconscient n'est qu'un manque de conscience de l'astral ; et quand on règle ce problème, la notion d'inconscient ne fait plus sens. C.Jung aura fournit un travail remarquable sur tout ceci, mais reste néanmoins bloqué dans une dimension très incarné et matérialiste (même si bien plus ouverte que les autres).


On trouvera aussi les médiums, qui explore souvent l'astral terrestre et lunaire, et très peu l'astral solaire. Les médiums sont souvent très attaché au monde des formes, au visions, apparitions, etc. C'est un état de l’astral qui est souvent dénommé : « bas astral ». Ces couches là sont bien entendu un champs d'étude, mais ce n'est pas le seul. On nous parle aussi souvent de voyage astral qui ne sont la plupart du temps que des explorations du l'astral terrestre, qui soi dit en passant, n'est pas un astral vraiment intéressant pour notre étude de ce monde médian (mais nous y passons tous ! Aussi n'oublions pas que la route va toujours plus loin). Pour ma part, seul la Magie répond vraiment bien à cette étude (mais il faut être solide psychologiquement pour l'aborder).


Le royaume des cieux :


Enfin voici notre dernier domaine : « la Mystique ». Cela permet d'explorer l'insondable abîme des origines. Il n'y aura pas grand chose à dire ce ceci, seul l’expérience compte. A ce jour, il reste encore et toujours un domaine étrange, lointains pour beaucoup, bien moins séduisant que ce qui concerne l'astral ou la matière. Et d'une certaine façon, c'est assez normal. La Mystique est je le pense le domaine le plus éprouvant ésotériquement. Le travail dans ce domaine est exigeant, et il faut une persévérance à toute épreuve pour l'appréhender. Cependant, il nous connecte à l'origine de toute chose, et répond de manière immédiate et indiciblement complète et extraordinaire.


Une certaine forme de Magie peut aider, voire même clairement nous conduire à franchir le voile des abysses, mais je ne le recommanderais pas. C'est trop dangereux selon moi. Il vaut mieux attendre d'être appelé dans l'exercice de la méditation (notons d'ailleurs que celle-ci peut aussi être un bon outil d'étude de l'astral, et la matière) ; ou alors d'avoir préalablement suivis un chemin spécifique en Magie pour préparer le terrain, avant le grand plongeons dans le vide.A ce jour, dans notre monde actuel, aucun Art et/ou Science ne nous parle de Mystique, seuls les anciens grands courants traditionnels le font. La méditation moderne n'est en aucun cas une pratique authentiquement Mystique ; c'est au mieux de bonnes séances de relaxation, voire de travail psychothérapeutique dans certains cas (ce qui ne veut pas dire que ça ne peut pas faire du bien si c'est bien encadré). Aussi, si l'on désire vraiment découvrir l'origine de toute chose, la « Force » dont nous parle Star Wars, (et qui finalement résume bien le problème), il faudra renouer avec cet esprit Mystique qui se loge dans les anciennes traditions spirituelles (que nous avons en grande partie perdu). Sur ce, bon travail à tous !


G.Attewell


Liens des images :

- https://www.alchemywebsite.com/amclglr1.html

- https://www.pinterest.fr/pin/394205773630054603/

- https://br.pinterest.com/pin/669910513292240553/


#magie #alchimie #hermétisme #philosophie #arbredevie #sephiroth #spiritualité #ésotérisme #science #art #force #starwars #mystique #astrologie #hermes


Posts Récents
Archives
Rechercher par tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018 by La Voie Du Phœnix. Proudly created with Wix.com

  • Vkontakte sociale Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon